DESIGNER GRAPHIQUE/Graphic Designer

MATHILDE VELTEN

FORMATION/Education

Master degree, ENSAAMA, Paris

CONTACT/Contact

RENDEZ-VOUS SUR VOTRE ORDINATEUR/Let’s meet up on your laptop

VERSION MOBILE EN COURS 
MOBILE VERSION COMING SOON

À TANTÔT!
STAY TUNED!

 

Sparkle 1

CLIQUEZ SUR UN PROJET/Click on a project

BALADEZ-VOUS/Take a glimpse

PASSEZ UN BON MOMENT/Enjoy

LET’S DANCE

• Video, animation, motion design 

• Student project

• 2018

• After Effects animation

• 00min 17sec

• In collaboration with Titouan Poulliquen

[FR]

Cette courte animation fut pensée comme le générique d’une chaîne
de vidéos sur le Gabber. Battant au minimum à plus de 250 BPM, ce style
de musique électronique est un sous-genre du Hardcore. Cette animation explore alors tant son esthétique, que sa danse et son univers. 

[EN]

This short animation was conceived as a Gabber video channel introduction. Beating up to 250 BPM at least, this electronic music style
is a Hardcore substyle. This animation explores its æsthetic, its particular dance style and its visual universe. 

LE MUSÉE DE LA PRÉFECTURE DE POLICE

• Communication, experimentation

• Student project

• 2018

• Multi-media advertising campaign

[01]

[FR]

Relatant l’historique des armes, des uniformes, des méthodes
d’investigation, ainsi que des grandes histoires criminelles, Le Musée
de la Préfecture de Police est  un musée d’histoire. Cette campagne
de communication, met donc l’accent sur l’aspect historique
et investigationnel, via des vocabulaires graphiques sobres liés
à l’archivage et à la presse, superposant plusieurs degrés de lecture
se superposent. Le médium de l’encre thermo-réactive, invite
le spectateur à mener lui-même son investigation et découvrir
le contenu de l’affiche. Cette version particulière, relevant
davantage du design prospectif, peut être remplacée par une
version plus diffusable, en surimpression laser, où le spectateur
découvre les informations grâce à la lumièresuivant sa position.

[EN]

Displaying the history of arms, uniforms and investigation methods,
this museum focuses on history. This advertising campaign emphasizes historical and investigational aspects through sober archiving and press graphic tools, implementing different reading levels. In doing so, the spectator is often tempted to be active and to participate.

[01]

Main poster
White canson paper 300g 
Laser printing, thermoreactive ink and silkscreen printing
29,7x42cm

[02]

Main poster
Black canson paper 200g 
Silkscreen printing and superimposition laser printing
29,7x42cm

[03]

Flyer
Puffy paper
Laser printing
40x20cm

[02]

[03]

LE JARDIN DES DÉLICES

• Editiorial work

• Student project

• 2018

• Laser printing

• Cyclus paper 90g

• 20x15cm

• Sketchbook paper 90g

• 6x6cm

[FR]

Le mythe XXX est une réinterpretation décalée du célèbre
Jardin des délices 
de Jérome Bosch. Cette peinture demeure
énigmatique et a fait l’objet de nombreuses interprétations ésotériques. Considéré tantôt comme avertissant les bons chrétiens des terribles conséquences du péché — rassemblant chronologiquement la Génèse,
la vie humaine pêcheresse, et les Enfers — et tantôt comme un ensemble de drôleries appréciées à l’époque. Le mythe XXX investit l’idée que l’auteur présenterait des exemples d’appréciation d’une vie plus
naturelle et spontanée, soustraite à la morale chrétienne de l’époque,
sans pour autant renier la religion. Iconographie érotique juxtapose
alors une imagerie scientifique mise en écho à des extraits du tableau,
le tout appuyé par un petit livre explicatif.

[EN]

The XXX Myth is a quirky interpretation of The Garden of Delights,
painted by Jerome Bosch. It still remains enigmatic, and several esoteric interpretations has tried to analyse it. Indeed, for some it is a Christian caution about the dangers of sins — showing the Genesis, then the sinner human life, and finally Hell — whereas for other it may be a gathering
of Middle-Age popular humorous things. By contrary, The XXX Myth considers the idea that the artist wanted to enhance a more natural life, escaping from Cristian moral. Thus, erotic iconography juxtaposes scientific imagery, responding to some extracts from the painting.
Finally, a little book guides the reader with some explanations.

HYPNOCLIC

• Communication, motion design

• Student project

• 2018

• Multi-media advertising campaign

• In collaboration with Lucille Alepis

  and Lorraine Charrière

[01]

[FR]

Ce projet est une une réponse au concours du Club des DA en 2018. Destinée à sensibiliser les enfants de 10 à 12 ans sur leur usage
et rapports aux écrans, cette campagne axe son esthétique sur des
codes visuels liés aux écrans, allant jusqu’à hypnotiser le spectateur
et déranger l’œil: couleurs vives RVB, moirage et motifs cinétiques s’entremêlent. Pensée en trois temps, la campagne débute avec des
stickers destinés à être distribués et appropriés par les enfants de cet âge. Fonctionnant comme des QR code ils redirigent vers une plateforme qui relayera un contenu vidéo. En deuxième temps est diffusée la série d’affiches explicitant la campagne, et celle-ci se termine par une vidéo pédagogique. 

[EN]

This awareness campaign is devised to inform children from 10 to 12 years old about the dangers of screen use and digital consumption.
It uses specific screen visual codes : RVB colors, moiré effects and cinetic patterns, which can hypnotise and bother the sight. Conceived in three stages, the campaign starts with mysterious hypnotic stickers, which QR code leads to a video from the campaign website. Then comes the set of posters, elucidating the campaign, and finally an educational video.

[02]

[01]

Stickers
Glossy paper
Inkjet printing
12cm

[02]

Stickers
Glossy paper
Inkjet printing
12cm

[03]

Informative video
Vectorial animation
02min 41sec

[03]

LE SIGNIFIANT

• Press editorial work

• Diploma project

• 2019 

• Newsprint

• Inkjet printing

• 42×59,4cm (A2)

[FR]

Le Signifiant est un journal d’information bi-mensuel destiné aux 18-24 ans. Cette tranche de la population française est la plus concernée
par le manque d’information, le désintérêt politique et l’abstention.
Ainsi,ce journal thématique traite une institution, un fait historique
ou un phénomène sociétal par numéro. Dans un premier temps,
ce thème est expliqué par une partie pédagogique et data, accessible
dès la première page comme un résumé, puis sont joints quatre articles replaçant le sujet dans l’actualité.

[EN]

Le Signifiant is an informative bi-mensual newspaper targeting
an audience aged between 18 and 24 years old. This demographics
is the most concerned with disinterest in politics and abstention.
Each print edition focuses on a particular societal or institutional issue.
The latter is first analysed through the lenses of data and graphs, and
then through long-form articles that resonate with the news.

MONEY TIME

• Editorial work, photography

• Student project

• 2020

• Silkscreen printing

• Japanese paper 80g

• Laser printing

• Photo credits: Mathilde Velten and Matthieu Binet

• 39,5x22cm

[FR]

Cette édition est une réponse à la catégorie Nombres, du concours ISTD 2020 (International Society of Typographic Designers). L’édition traite
du rapport pluriel et mécanismes de force entretenus entre les 3 entités suivantes: l’individu, le capitalisme et le temps. Le nombre est bien
le lien entre le temps et le capitalisme, comme unité de mesure
et de monétisation, soit une entité typographique rentabilisée, un outil
qui se doit d’être très lisible tout en étant comprimable. Dans l’édition,
le nombre redevient un signe typographique: gorgé de sens, esthétique, voire illustratif. Money Time, est aussi une invitation à prendre son temps, à être lu, manipulé  et contemplé lentement: large, fin papier japonais, typographie à large chasse, lézardes, composition typographique dégénérative et imagerie bleuissant au cours de la lecture.

[EN]

This editorial was a response to the Numbers category  of  ISTD competition. It deals with the complex relationship between the individual, capitalism and time. Numbers are often considered as
a profitable typographic item, a capitalistic tools which has to be readable and condensable. There are often the link between capitalism and time,
as a measure unit or a as a monetization unit. Here, numbers recover their typographic caracteristics: meaningfull, esthetic or even illustrative. Money Time is an invitation to take the time to contemplate, to handle and  read slowly: wide book and font, thin Japanese paper, typographic crevices and pictures that slowly turn into blue along the reading.

BUZZ L’ÉCLAIR

• Editorial work, illustration

• Personnal project

• 2020

• Glossy paper 90g

• Laser printing

• Phosphorescent ink

• 13x17cm

[FR]

Ob-jouet iconique de la culture populaire depuis les années 2000, Buzz L’Éclair est un symbole. Personnage graphique et charismatique, c’est
un aventurier qui génère un important contenu au sein de la société
de consommation: de l’industrie visuelle, à l’industrie de la mode,
de la culture internet à l’industrie du loisir. Ces contenus, tantôt
sérieux tantôt sarcastiques et drôles sont rassemblés dans cette
édition de fan, explorant l’univers graphique si reconnaissable
et absorbant de Buzz L’Éclair et du mystérieux cosmos dont il vient.

[EN]

An iconic toy from the popular culture since the early 2000’s, Buzz Lightyear is a symbol. Graphic and charismatic character, he is an adventurer, making him a notable feature in the consumer society;
from the visual to the fashion industry, from the wide web culture
to the entertainment industry. Those pieces, serious, funny, or sometimes sarcastic, are gathered in this fan book, navigating in Buzz’s recognizable universe and the inspiring cosmos where he comes from.

LA BIBLE MONTRÉALAISE

• Editorial work, photography, photography editing

• Student project

• 2020

• Pearl paper

• Bible paper

• Laser printing

• Photo credits: Mathilde Velten

• 12x21cm

[FR]

La bible Montréalaise est une édition photographique sur les lieux
de cultes à Montréal, relatant de la relation qu’entretiennent les Québécois avec la religion catholique depuis la « Révolution tranquille ». Au XXème siècle, l’Église catholique exerce une influence considérable
au Québec. À tel point que beaucoup de québécois considèrent que l’omniprésence de l’Église catholique l’isole du monde mo­derne et est
un outil et allié de la domination anglophone. Ainsi, la « Révolution tranquille » débute dans les années 1960, la majorité des Québécois délaisse la religion. Beaucoup d’édifices religieux ont, depuis été abandonné ou réhabilité et réinvesti. Inversement, des lieux profanes
ont eux été transformé en nouveaux lieux de cultes. Nous remarquons alors un jeu pendulaire de sacralisation  et désacralisation de lieux
et donc percevons un urbanisme traversé par la religion catholique.
À l’échelle de l’édition, cette ombre se retranscrit via l’usage du fin
papier bible, et la réutilisation de codes visuels chrétiens (le sacré
de la droite et du bleu, le profane du rouge et de la gauche, etc)

[EN]

The Bible from Montreal is a photographic editorial work on places of worship in Montreal, highlighting the ambiguous relationship Quebecers have maintained with catholicism since the Quiet Revolution. During the XXth century, catholicism had a powerful influence over Quebec. However, a lot of Quebecers considered that the Catholic church kept them away from modernity, and perceived it as a tool of anglophone domination. During the Quiet Revolution of the 1960’s, many dropped their religion. Hence, a lot of places of worship were abandoned or reinvested. Meanwhile, some private places were turned into places of worship.
Above this pendular phenomenon of sacralization or desacralization,
one can notice a local urbanism shaped by religion. From an editorial
point of view, this ambiguity is expressed by the thin bible paper and
the use of Christian visual codes (sacralized blue and right side,
damned red and left side, etc.)

LA NEW SAXO

• Typography, editorial work

• Student project

• 2018

• Mat paper 150g

• Laser printing

• 15x23cm

[FR]

La Newsexo est une typographie incise inspirée du saxophone. Inclinée, dansante, chaloupée et sensuelle, ses formes rappellent la rondeur,
la musicalité et la chaleur des tonalités soul ou jazz jouées au saxophone.

[EN]

The Newsaxo is an incisive typeface, inspired by the saxophone. Slightly slanted, dancing, swaying and sensual, its shapes remind the viewer 
of the musicality and the warmth of blues or jazz played by a saxophone.

ÉLECTROPHONIE

CONTESTATIONS ET ENGAGEMENTS AU SEIN

DES CULTURES ÉLECTRONIQUES

Protests and commitments in electronic cultures

• Diploma project preview

• Multi-media

• 2021

[FR]

L’objet de recherche du projet Électrophonie porte sur les cultures électroniques — champ créatif rassemblant tant les musiques électroniques, que des pratiques artistiques — et leurs contestations
et engagements, explorant leur histoire, leur imaginaire, leurs univers, leurs esthétiques.
      Pour favoriser l’approche et la compréhension du sujet de recherche,
le projet Électrophonie propose au public une expérience immersive
à propos des cultures électroniques. Il s’agît de partager un moment collectif aussi intense qu’éphémère — favorisé par le fameux no pics
policy
— dans cet espace-temps particulier, cette boîte-noire, dont
elles se sont toujours emparées pour faire élever les BPM et les voix.
       Découpé en trois temps, Électrophonie immerge le public d’abord
à travers le percept et le sensible des cultures électroniques, afin
de l’y sensibiliser, pour le guider ensuite vers l’intelligible,
le pédagogique, permettant d’expliquer l’essence des cultures électroniques et de déconstruire la vision erroné qu’il peut
en avoir. Enfin, sont retranscrits différents engagements liés
à ces cultures, de façon non-exhaustive tant elles  sont vastes
et leur engagements divers.
       Faisant la distinction entre médiatisation et médiation, le design
est alors ici un outil de médiation culturelle permettant, à travers une approche documentaire, de rendre compte de la richesse esthétique
et poétique, ainsi que des différents codes visuels liées aux cultures électroniques, tout en en retranscrivant leurs divers engagements.
En effet, cette médiation est le fruit d’une recherche visant à bien retranscrire ces engagements, donc les aborder de façon respectueuse
et pertinente, sans modifier l’essence des cultures électroniques.
       Ainsi, sont particulièrement investis des mediums tels que des installations et objets graphiques interactifs, de la photographie,
de la vidéo, de la lumière et le son.

[EN]

The research theme of Électrophonie is about protests and commitments in electronic cultures —wide creative field constituted
by electronic musics, danse styles or performances. This project
lead me to explore their history, their imaginary, their universe
and their aesthetic.
       In order to facilitate the audience understanding of the subject, Électrophonie offers an immersive experience about electronic cultures.
It is about sharing a collective intense and ephemeral experience
— eased by the no pics policy — in this specific space-time, this black
box that have always been used to make BPM and struggles resonate.
       Devised into three stages, Électrophonie first immerse the audience
in the percept and the sensitive, sensational world of the electronic cultures, then it leads them towards the intelligible and pedagogical sides, to explain them the essence of electronic cultures. Finally, different commitments and protests are transcribed, in a non-exhaustive manner as electronic cultures are broad and their commitments diverse.
       The core of the project was into the creative and devising process
to distinct exposure and mediation. Indeed, here the design is a cultural mediation tool permitting, through a documentary approcah, to browse the aestethic and poetic breadth of electronic cultures and the width
of their commitments and protests. Thus, this cultural mediation is devised to deal with those topics in the most respectful and reluctant way, in order not to alternate electronic cultures essence. That’s why media as photography, video, interactive object, or sounds and lights installation were specifically involved in Électrophonie.

[01]

[FR]

Cette édition fait partie de la collection des mémoires de recherche conçue par notre classe de DSAA2 Design Graphique de l’ENSAAMA. 

[EN]

This edition is part of the research thesis editorial collection designed
 by the Graphic Design Master degree class, ENSAAMA.

[01]

Research thesis
Cyclus silk paper 110g
Fedrigoni Woodstock Azurro paper
Inkjet printing
Hand bound
11x18cm

[02]

[FR]

L’expérience Électrophonie fut accompagnée d’une identité graphique. Celle-ci est composée d’un O issu du nom du projet, forme universelle ici modifiable à l’infini, déformée par les BPM d’une musique électronique. Cet emblème ainsi que le logo typographique représentent alors tout deux la physicalité des musiques électroniques. Enfin, la bande-son globale diffusée lors de l’expérience, fut pressée sur différents vinyles.

[EN]

A visuel identity was thought up for the collective experience Électrophonie. The identity is composed by the universal shape of an O, which is endlessly modifiable because distorted by the BDM and the rythme of the chosen electronic music. This emblem and the typographic logo both represent the physicality of electronic musics. Finally, the global soundtrack played during the experience was pressed on vinyles.

[02]

Font: 
Monument extended distorted by BPM
Electric blue (0,0,255) 

Vinyls 45 rpm: 
Electric blue stickers
Laser printing 
18x18cm

[03]

[FR]

Entendre le silence brisé par le son lointain grondant et grandissant,
d’une foule, et des basses que l’on sent résonner de plus en plus. Apercevoir de la lumière qui s’échappe, passer la porte, prendre
des escaliers ou traverser une forêt, sont tant d’étapes symboliques
et inhérentes à l’arrivée d’un évènement lié aux cultures électroniques. Avant l’explosion de la fête, sentir l’émotion, l’excitation et l’enivrement
monter durant le passage de ces étapes le sont tout autant. C’est
ce moment particulier qu’il fut souhaité d’être retranscris lors d’Électrophonie. Des basses qui résonnent dans la cour, descendre
les escaliers, ouvrir la porte et se laisser envelopper par le son
qui résonne, se faufiler dans une foule imprimée en taille réelle
et découvrir ce qui nous attend.

[EN]

Hearing the silence interrupted by growing sounds of a crowd or a bass line resonating more and more. Perceiving rising lights, passing a door, climbing some stairs, crossing a forest, are many different symbolic steps you take, before facing the explosion of the party, the excitation, the emotion, to join an electronic culture event. This specific shift was major
to transcribe to the public during Électrophonie. Thus, the public was able
to hear a bass line resonating in the inner yard, to go down the stairs before being struck by the sound when they open the door, discovering
a real-scaled printed crowd they had to cross in order to continue
the rest of the experience.

[03]

Photo credits: Mathilde Velten, Mathieu Foucher

Inkjet printing
Tracing paper

[04]

[FR]

Les musiques électroniques sont vastes, et restent méconnue de la part du grand public. Pourtant, celles-ci seraient composées de plus de 200 styles et sous styles, démontrant bien leur ampleur, leur diversité et leur créativité prolifique. Cette univers stylistique est alors cartographié chronologiquement dans ce poster, accompagné d’explication
permettant de comprendre factuellement et musicalement les
7 grands genres, grandes familles de styles. Le tout pensée dans
un design informatif rappelant le matériel sonore.

[EN]

Electronic music is a wide universe, but remains unknown to a part
of the general public. Yet, there are more than 200 styles and sub-styles, underlining the diversity and the prolific creative possibilities they can show. This stylistic universe is chronologically tracked in this poster,
each major style of electronic music followed by factual and musical explanations about it.

[04]

Inkjet printing
120g white paper

[05]

[FR]

Beaucoup de clichés persistent sur les musiques électroniques, parfois appréhendées comme des « non-musiques » peu mélodieuses, leurs construction, inspirations et musicalité demeurent parfois peu connues. Avec l’objet interactif « Mix », le public est invité à explorer et comprendre la construction d’une musique électronique. Grâce à l’encre conductrice
et en fonction des endroits touchés sur cette pochette vinyle, différents sons sont déclenchés: basses, middle, hats, snares, vocaux.

[EN]

Sometimes considered as « non-music » or unmelodious, many stereotypes remain about electronic cultures. Their inspirations, musicality or construction-wise are still little known. Through the interactive object « Mix », the audience is able to explore and understand the construction of an electronic music, thanks to the conductive ink
and the differently touched area of the vinyl cover: bass line, middle,
hats, snares, and vocals.

[05]

Silkscreen printing
Conductive ink
Different papers
30x30cm

[06]

[FR]

L’objet éditorial Boîte noire est un set de posters pédagogiques dépeignant l’esprit et l’univers des valeurs et codes des cultures électroniques en cinq thèmes transversaux. Mêlant rédaction, extraits d’écrits de différents acteurs et témoignages, le set traite des sujets suivants: la nuit, la fête, danse et dancefloor, la trance-gression, genres et sexualités.

[EN]

The editorial set Black Box is a set of pedagogical posters depicting the spirit and the different values and codes of the electronic cultures through 5 main themes. Blending editorial content, testimonies and specialist writings, the set deals with the following subjects: the night, the party, dance and dance floor, transgression and genders and sexualities.

[06]

Photo credits: Mathilde Velten

Risographic printing
Black paper 90g
42×26 cm

[07]

[FR]

Rave — stipulé sous forme d’une invitation voire d’une injonction à la fête libre du terme — est un projet éditorial abordant l’essence de la fête libre
et la force ses engagements. Connus pour proposer un réel fêter et vivre ensemble alternatif, et pour être contestataires et politisés — au sens conscientisés — les milieux de la fête libre sont particulièrement engagés en cela que celle-ci est subversive et alternative. L’édition est alors pensée sur des principes de la culture libre, produite de façon économe, et se joue totalement des règles et codes du design graphique, en faisant un objet fluide et en accord avec la culture de la fête libre. Enfin, celle-ci est particulièrement touchée par des sanctions sociales, des interdictions voire par une forte repression, ainsi sur un mode disruptif un mapping vidéo rassemblant des vidéo amateures d’interventions policières en fête libre interrompt de façon irrégulière la lecture du public.

[EN]

Rave — declared as an invitation or even an injonction for free party — is an editorial project coping with the essence of free partying and the strength of its protests. Known for proposing a different celebration and lifestyle, and for being contentious and politicized — in the sense of awake — the communities of the free party are particularly committed in that it is subversive and alternative. The editorial work is thus devised integrating free culture codes, produced with little means, and plays with graphic design codes. This makes it to be reluctantly close to the free party spirit. Finally, as free party is often targeted by police intervention or repression, the audience’s reading is interfered on a disrupted mode by a mapping video gathering amateur videos of police interventions during raves.

[07]

Editorial work:
Content:
Laser printing
Different papers, colors and grammages from printors’ offcuts
12,5x33cm
Cover: 
Black laser printing
Black canson paper 160g
12,5x33cm

Mapping video:
Internet video gleanings
2min36sec

Poster:
Laser printing
Different papers, colors and grammages from printors’ offcuts
42x48cm

[08]

[FR]

Ce portfolio sur le Voguing tente de retranscrire l’effervescence
et l’énergie si particulière qui s’échangent au sein des balls, soit
des compétitions de Voguing. Les ambiances, les lumières, les tenues
y étant uniques et difficilement retranscrivables. À travers ce portfolio,
où les images sont manipulables, une tentative est faite d’en dévoiler
un aperçu. Imprimé en risographie, dont le bruit et les couleurs particulières honorent l’atmosphère. Des cartes explicatives,
dotées d’un QR code redirigeant vers des musiques iconiques
de la scène ballroom accompagne le tout, contant le Voguing
en images, vocabulaires et musiques.

[EN]

This portfolio is about Voguing. It seeks to convey the particular effervescence and energy that diffuses during balls (voguing competitions). The lights, the outfits, the atmospheres are unique and hardly translatable. Yet, risographic printings of the pictures refer to that universe with its particular colors and noises. Informative cards, equiped with a QR code linked to iconic Voguing music accompany the portfolio, shedding light on the Voguing trough pictures, vocabulary and musics.

[08]

Photo credits: Mathilde Velten

Portfolio and cards: 
Laser printing
Peach canson paper 150g
Cards: 6x10cm
Portfolio: 35x25cm

Images: 
Risographic printing
Munken paper 120g
Different sizes

TOUS DROITS RÉSERVÉS/All rights reserved

POUR REVENIR AU MENU/To go back to the menu

CLIQUEZ SUR L’ÉTOILE/Click on the sparkle

Merci pour votre visite!

Thanks for passing by!

BONJOUR! CONTACTEZ-MOI POUR TOUT NOUVEAU PROJET

HEY THERE! ALWAYS LOOKING
FOR NEW PROJECTS